Je vous présente un aperçu du titre A Plague Tale : Innocence. Il s’agit d’une œuvre développée par le studio Asobo de Bordeaux.

La situation de l’intrigue sur A Plague Tale : Innocence

A la base, l’intrigue a lieu au Moyen-Age pendant le 14ème siècle. De plus, l’action se déroule en France durant la période sombre de la peste noire.

La trame traite de deux personnages avec Amicia, une jeune fille de 15 ans et son frère Hugo de 5 ans. Les deux enfants sont pourchassés par la puissante Inquisition.

En fait, les deux enfants vont resserrer leurs liens fraternels. En effet, Amicia a davantage connu l’éducation paternelle avec quelques notions de chasse.

Pour sa part, Hugo est plutôt resté avec sa mère en raison d’une maladie. Pour en savoir davantage, lisez cet article.

Le contexte de la fuite des 2 enfants

En clair, la fuite des deux jeunes héros est illustrée par une meute de rats provenant d’on ne sait où et qui sèment la terreur sur leur passage. En réalité, A Plague Tale : Innocence s’appuie davantage sur l’ambiance que sur le jeu historique.

Comme le démontre le titre de l’œuvre, le périple des 2 enfants éprouve leur innocence. Ainsi, on entre en immersion dans cette époque misérable et la narration ne connait pratiquement pas de répit.

Le secret gravite parmi la présence des rats, les poursuites sans raison connue de l’Inquisition et la relation entre les jeunes enfants.

A propos du Gameplay de la licence

Sur ce jeu, le Gameplay oscille entre la fuite, les étapes d’infiltration, la solution du puzzle au milieu des rats. Ainsi, le gamer ne dispose pas tellement d’alternative car la rejouabilité est peu présente.

Quant à l’infiltration, elle autorise des mécaniques faciles et pertinentes. En fait, il faut parvenir à s’introduire au moment opportun et réussir à déjouer l’attention des gardes.

De plus, la possibilité de se faire repérer est accrue à cause de l’intelligence artificielle. Par ailleurs, Hugo est souvent capricieux et parfois agité du fait de sa maladie.

Un aperçu de l’aventure palpitante

Pour lutter contre les rats envahissants, le feu demeure l’unique parade. Néanmoins, on peut s’aider avec des torches plutôt rares et des branches rapidement consumés.

Amicia dispose d’une fronde et elle est habile pour faire tomber les jambons suspendus, ou désosser une armure. Pour optimiser le monde, on peut bénéficier de plus de stockage de munitions ou amoindrir les bruits de pas.

Pour les effets de lumière, c’est une réussite. Le décor rappelle les toiles de maîtres de l’époque et le côté gore n’est pas exclu sur A Plague Tale : Innocence.

Venez découvrir ce chef d’œuvre en vous rendant ici.

 

Crédit Photo : playstationgalaxy.com & windowscentral.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.