Le tabac est l’un des facteurs les moins connus des cancers féminins !

Quand on parle des conséquences du tabagisme, les hommes sont très souvent les premiers visés. Cette erreur d’évaluation des effets du tabac a fait négliger pendant longtemps son rôle dans les causes de cancers féminins. Un spécialiste de santé publique révèle comment un grand nombre de femmes décèdent à cause de la consommation du tabac.

Quand on parle des conséquences du tabagisme, les hommes sont très souvent les premiers visés. Cette erreur d’évaluation des effets du tabac a fait négliger pendant longtemps son rôle dans les causes de cancers féminins. Un spécialiste de santé publique révèle comment un grand nombre de femmes décèdent à cause de la consommation du tabac.

Les statistiques en France

Selon les statistiques de santé publique, on estime à environ 20 000 le nombre de femmes qui décèdent chaque année de différentes sortes de cancer causé par le tabac. Le cancer des seins, des ovaires et de l’utérus est plus fréquent.

Respectivement, les risques s’augmentent de 21%, 18%, et 9% chez les femmes fumeuses. Sur 10 cas de cancers de sein enregistrés, il y a au moins un qui est lié au tabagisme chez les femmes. C’est le professeur Josseran qui appelle à la prise de conscience de chaque femme sur les risques du tabac pour sa santé.

Le tabagisme passif ou actif ?

C’est une question que plusieurs fumeuses sont en droit de se poser. Selon les explications du spécialiste dans l’un ou l’autre des cas, le danger est réel. Lorsqu’on fume par exemple une cigarette par jour, c’est un cumul de risque qui se fait lentement. Chaque jour, l’organisme est contaminé petitement. Les effets se ressentent dans le temps à court ou long terme, cela dépend aussi de l’organisme du fumeur. De toute façon, il n’y a nulle part un risque zéro de cancer pour un fumeur. Lorsqu’on fume beaucoup, le risque ne fait que s’augmenter et le cancer survient plus rapidement.

Les conseils du médecin

L’idéal pour ce spécialiste est de ne pas fumer. Il vaut mieux ne même pas commencer. C’est le seul moyen pour être à l’abri des risques. Dans le cas où l’on est déjà accro, il faut tout simplement réduire les risques en arrêtant immédiatement. Ce n’est pas facile d’y arriver toute seule. Il faut se faire accompagner par un spécialiste pour vite s’en sortir. Cela est important, parce que plusieurs femmes prennent bien la décision d’arrêter, mais ne vont pas jusqu’au bout avant de connaitre une rechute.

Les femmes doivent savoir que pendant qu’elles portent une grossesse, le tabac est dangereux, non seulement pour elles, mais aussi pour le fœtus. C’est une période pendant laquelle le risque devient plus grand. Il est possible aujourd’hui de se faire assister sur internet pour arrêter de fumer. Le 39 89 est aussi disponible pour vous écouter et vous donner des orientations.

Est-il possible d’être victime d’un des cancers féminins sans fumer ?

Premièrement, il faut comprendre que le tabac n’est pas la seule cause des cancers féminins. Il ne fait qu’augmenter les risques. Bien évidemment, il peut causer tout seul le cancer chez une femme qui fume. L’ovaire, le sein, l’utérus peut être attaqué. Cela est fréquent. Deuxièmement, il faut savoir qu’en dehors du fait de fumer soi-même, le cancer peut également subvenir lorsqu’on cohabite avec un fumeur. Le risque est pareil lorsque vous vivez avec une personne qui vous expose aux fumées de sa cigarette tout le temps qu’il fume. Il faut s’en éloigner pour votre sécurité.

 

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis