Les dessous du tête-à-tête d’Emmanuel Macron et Anthony Blinken !

Le secrétaire d’État américain a été reçu le mardi 5 juin à L’Élysée par le président français. Cette visite intervient quelques semaines après la brouille diplomatique observée entre les deux partenaires suite à cette affaire de sous-marins.

Le secrétaire d’État américain a été reçu le mardi 5 juin à L’Élysée par le président français. Cette visite intervient quelques semaines après la brouille diplomatique observée entre les deux partenaires suite à cette affaire de sous-marins. Moins enthousiaste que d’habitude, cette rencontre entre Antony Blinken et Emmanuel Macron s’inscrit dans le cadre de la restauration de la confiance entre les deux pays.

« Un entretien positif et productif »

Après le coup de dos froid porté à leur partenaire traditionnel, Washington tente de ressouder ses liens avec la Paris. En témoigne cette visite inattendue en France d’Antony Blinken, le secrétaire d’État américain. Selon l’Élysée, ce tête-à-tête entre les deux personnalités n’était pas prévu à l’agenda d’Emmanuel Macron. Cependant, cette rencontre doit « contribuer à restaurer la confiance entre la France et les États-Unis », précise le communiqué.

Cependant, la tâche ne serait pas facile pour les autorités américaines après une telle rupture. Cette première démarche semble être une réussite. Selon un membre de la délégation américaine, l’entretien a été positif et productif. « Il y a un accord autour de l’idée selon laquelle nous avons une opportunité à présent pour approfondir et renforcer la coordination franco-américaine », analyse ce haut responsable américain. Toutefois, il reconnait que « beaucoup de travail difficile reste à faire pour identifier les décisions concrètes. »

Préparer les décisions concrètes

Si cette rencontre n’avait pas eu lieu ce mardi 5 octobre 2021, elle doit de toute évidence se tenir avant le 30 octobre. En effet, à cette date, une rencontre est prévue entre le président français Emmanuel Macron et son homologue américain. Au cours de ces retrouvailles entre les deux dirigeants, des décisions concrètes seront annoncées par les personnalités. Ainsi, la visite d’Anthony Blinken permet donc d’identifier ces grandes décisions sur lesquelles doit se reposer désormais le partenariat entre les deux pays.

En effet, ce coup froid des États unis révélé le 15 septembre aura complètement bouleversé la relation entre Paris et Washington. La rupture de ce contrat de sous-marins avec la France au profit des navires américains est vécue comme une trahison de la part de Washington. Il faudra alors du temps avant que la confiance soit rétablie. Néanmoins, selon le communiqué de l’Élysée, les deux pays « poursuivent leur travail de coordination sur les enjeux d’intérêt commun, qu’il s’agisse de la coopération UE-OTAN, du Sahel ou de l’espace indo-pacifique. »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

L’enjeu est européen

Avant de se rendre à la présidence, Antony Blinken est d’abord passé par le Quai d’Orsay pour un entrain avec son homologue français Jean-Yves Le Drian. Le ministre des Affaires étrangères a été particulièrement scandalisé par le comportement de Washington dans ce dossier de sous-marins. Il n’a d’ailleurs pas hésité en son temps à comparer Joe Biden à Donald Trump qui était connu pour ces comportements envers les alliés.

D’après une source de la diplomatie française, « Cette crise met en jeu les intérêts de tous les Européens concernant le fonctionnement de nos alliances et l’engagement des Européens dans l’indo-pacifique ». Pour cela, selon la même source, Jean-Yves Le Drian s’est déjà entretenu avec ses homologues allemand, espagnol, polonais, italien et néerlandais. Il a également échangé avec le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell afin de montrer que la France n’est pas isolée.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis