Pourquoi je vis : une séquence du film très difficile à regarder pour une participante de la Star Academy 4 …

Après la diffusion du biopic en hommage de Grégory Lemarchal sur TF1, Lucie Bernardoli revient sur une séquence qui lui a été vraiment difficile à voir…

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon post au lendemain de la diffusion du film en hommage à Grégory Lemarchal, Lucie Bernardoni, qui est une ancienne candidate de la Star Academy 4, mais aussi une finaliste, a réagi par rapport au téléfilm, évoquant ce qui l’a le plus ému.

Un biopic pour rendre hommage à Grégory Lemarchal

Le 7 septembre aux environs de 21h, TF1 a diffusé le téléfilm attendu de tous depuis un bon moment. Il s’agit de Pourquoi je vis, un biopic réalisé et dédié à la vie de Grégory Lemarchal.

Il retrace la vie du gagnant de la Star Académie 4 en 2004, qui est décédé des suites de la mucoviscidose, une maladie qui lui a été diagnostiquée depuis qu’il était tout petit. Réalisé avec la collaboration de la famille de Grégory Lemarchal, les téléspectateurs ont pu suivre un bout du parcours hors du commun de l’artiste, qui avait eu un talent inné pour sa passion, la chanson.

Les téléspectateurs ont été un peu témoin du parcours de combattant de ses parents depuis que le diagnostic est tombé, de l’impact de cette maladie sur la famille. On a une idée de ce qu’a pu traverser Grégory Lemarchal.

Le biopic montre également son passage à la Star Académie 4, ses difficultés, sa vie amoureuse, et la chance qu’il a eu de pouvoir réaliser son rêve de devenir chanteur et de vivre de sa passion. Même si ce rêve n’a duré que 3 ans avant que la maladie ne l’emporte, Grégory Lemarchal a eu le temps de marquer profondément plusieurs générations.

Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, sa famille mène une lutte acharnée pour venir en aide aux personnes malades de la mucoviscidose…

Une des scènes particulièrement dure à voir pour Luci Bernardoni

Plusieurs anciens camarades de Grégory Lemarchal ont participé à la réalisation du film hommage. Parmi eux, il y avait Lucie Bernardolini, qui était finaliste face à Grégory Lemarchal.

Invitée sur C8 au lendemain de la diffusion du film dans l’émission « Touche pas à mon post », elle a évoqué l’un des souvenirs qu’elle gardait du gagnant de la Star Academy 4. Au moment de la diffusion d’un extrait du film, on voit Grégory Lemarchal sortir d’un cours de danse.

Le jeune homme qui toussait, semblait épuisé et en larmes. Cette scène a apparemment été dure à voir pour la chanteuse, qui a dit n’avoir jamais vu Grégory Lemarchal abandonner malgré toutes les difficultés : « Cela m’a peiné de voir une scène comme ça. Il faisait les cours avec nous et il ne partait pas comme ça. Mais ça n’est pas arrivé. Il ne se plaignait pas. » Cette scène poignante a dû toucher de nombreux téléspectateurs…

https://www.instagram.com/p/CE5N9Qdg-UJ/

Les internautes émus par le film et conquis par Mickaël Lumière

Particulièrement touchant, ce biopic sur Grégory Lemarchal a fortement ému de nombreux téléspectateurs. A chaque moment de la diffusion, il y avait des centaines de commentaires de la part des internautes, qui livraient leurs émotions au fur et à mesure.

C’est ainsi qu’on pouvait lire : « C’est dingue de se dire que quelqu’un peut être aussi gâté et puni par la vie. Et le plus beau c’est qu’il en veut même pas à la vie quoi… », « Une vraie leçon de vie y’a pas d’autre mot … ».

Certains internautes n’ont pas oublié de souligner la magnifique performance de Mickaël Lumière, le jeune acteur qui a interprété le rôle de Grégory Lemarchal. Son talent d’acteur et sa grande ressemblance avec le jeune chanteur défunt étaient en effet, bluffant : « La ressemblance entre Grégory Lemarchal et Mickaël Lumière est vraiment frappante, on aurait même cru que Grégory lui-même joue son propre rôle… », « Mickael Lumière a une telle ressemblance avec Grégory Lemarchal et il joue magnifiquement bien ! Je vais chialer je vous le dis ».

Une chose est sûre, la fin du film a dû faire couler quelques larmes, les scènes devenant plus difficiles à chaque fois. On pouvait alors lire comme tweet : « La fin du film approche, on sait tous comment ça se termine… Je suis pas prête là ».


Avatar

Jennifer Lunton

Passionnée par les mots, j’ai un grand plaisir à partager toutes mes découvertes. Soif de connaissances, je rédige sur tous les sujets pour mon plus grand bonheur. Retrouvez alors tous mes articles au plus vite !