Quels sont les comportements à adopter pour protéger la santé de votre cœur et votre cerveau au même moment ?

Les maladies cardiaques et cérébrales sont parmi les causes le plus citées à l’origine de la mortalité dans le monde. Elles touchent notamment les personnes ayant atteint un certain âge (+55 ans).

Les maladies cardiaques et cérébrales sont parmi les causes le plus citées à l’origine de la mortalité dans le monde. Elles touchent notamment les personnes ayant atteint un certain âge (+55 ans). Fort heureusement, il existe des attitudes quotidiennes saines et simples comme le sport à adopter pour protéger à la fois son cœur et son cerveau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Oli personal trainer (@unevieplusfit)

L’exercice physique, une pratique garante de la santé cardiaque

La forte sédentarisation augmente les risques de démence et de maladies cardiaques. Ce qui peut d’une façon ou d’une autre, entraîner la mort précoce. Cependant, des recherches ont suggéré que faire régulièrement des exercices sportifs est gage de maintien en bonne santé de ces organes et peut retarder leur déclin. Les bienfaits du sport pour la santé sont connus depuis fort longtemps, mais ses merveilles dans la correction des problèmes cardiaques et cognitifs sont extraordinaires.

En effet, au fil du temps, à mesure que l’âge évolu, le cœur s’affaiblit progressivement, ses parois deviennent beaucoup plus épaisses, manquant de souplesse alors que les artères deviennent plus rigides. Cela augmente les risques d’hypertension et d’autres problèmes cardiaques, notamment l’infarctus et l’insuffisance cardiaque. Et si l’on ne bouge pas, ce risque augmente encore plus.

S’adonner au sport améliore le rythme cardiaque et favorise la circulation sanguine pour fournir l’oxygène optimal aux tissus et aux organes. Plus de sport régulier renforce la motricité du cœur, l’élasticité des vaisseaux avec un maintien de la pression sanguine à la normale. Le sport le plus indiqué pour améliorer la santé du cœur est l’aérobic encore appelé cardio. Les recherches suggèrent qu’un entraînement cardio régulier, modéré ou vigoureux à long terme peut être le plus utile quand bien même toute activité physique favorise une bonne santé cardiaque. Il peut s’agir de la course à pieds ou à vélo ou encore l’aviron.

Le sport, la pratique idéale pour conserver sa santé cérébrale

Généralement, ce qui convient pour le cœur est aussi utile pour l’esprit. Le fait de transpirer régulièrement peut influer de façon positive sur la santé du cerveau.  En principe, l’activité est étroitement corrélée à l’amélioration de la cognition. Tout ceci englobe une bonne mémoire, une attention plus pointue et une meilleure façon d’exécuter les tâches. Le sport peut également améliorer la rapidité avec laquelle l’on traite les informations, ainsi que la capacité à tirer parti de vos connaissances et expériences passées.

En effet, lorsqu’on est physiquement actif, on n’est pas sujet à un déclin cognitif rapide. Cela suppose qu’avec le temps, les troubles de mémoire ne seront pas continuellement épargnés. Néanmoins, avec du sport, non seulement on peut le repousser, mais il est bien possible de l’éviter. À titre illustratif, un article paru dans les colonnes de The Journals of Gerontology en 2017, a mis en lumière le fait que l’activité physique était associée à un risque moindre de la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs pensent que l’exercice physique améliore la circulation sanguine et l’apport d’oxygène au cerveau, ce qui l’aide à mieux fonctionner. Certaines recherches indiquent de même qu’il prévient le rétrécissement de l’hippocampe, la partie du cerveau essentielle à l’apprentissage et à la mémorisation des choses.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis