Rentrée des classes : vers de nouvelles contaminations et des fermetures ?

La rentrée des classes s’annonce problématique, voire insupportable pour les enseignants, les élèves ainsi que les parents.

Rentrée des classes
Source : capture Pixabay

La rentrée des classes se profile à l’horizon et tous les enfants sont pratiquement prêts, mais il y a une différence par rapport à 2019.

En effet, avec le stress de la nouvelle classe, des professeurs, il faut désormais prendre en compte la maladie.

Le coronavirus est largement au rendez-vous et malheureusement, les protocoles sanitaires sont assez lourds.

Il faudra bien prendre l’habitude de respecter toutes les consignes, car les conséquences seront désastreuses et elles sont forcément connues.

La crainte de la fermeture des classes

Certains enfants n’ont pas croisé une salle de classe depuis près de 6 mois à cause du confinement et des restrictions lors du déconfinement. Si des enfants ont pu terminer en quelque sorte le programme scolaire, d’autres par contre ont multiplié les lacunes et le décrochage est au rendez-vous. De ce fait, le retour à l’école demande une bonne dose de respect des consignes, mais pourrons-nous échapper à la fermeture de certaines écoles ?

  • Jean Castex a pu l’expliquer lors de sa dernière allocution, les Français doivent vivre une rentrée scolaire normale.
  • Il y a donc le port du masque à respecter le plus possible que ce soit pour le personnel, les enseignants et les élèves.
  • Il est obligatoire depuis le collège, mais il l’est pour les enseignants dès la maternelle.

Le masque est aujourd’hui le seul accessoire qui nous permet réellement de nous protéger du coronavirus et d’éviter le plus possible la propagation du virus. Il est important de préciser que plusieurs précautions sont à prendre. Les enfants qui n’ont pas été habitués au cours de l’été dans leur foyer seront sans doute face à quelques difficultés. De ce fait, il faut se désinfecter les mains à plusieurs reprises notamment lors de l’entrée à l’école et dans la classe. Le masque est obligatoire dès la sixième, il faut éviter le brassage des élèves, mais normalement, le programme devrait être identique.

Par conséquent, les enfants auront des activités et des temps spéciaux pour la récréation. Malheureusement, malgré ce protocole, l’angoisse est présente, car les fermetures pourraient tout de même être au rendez-vous à cause notamment des départements en rouge.

21 départements sont à l’étude

Si le gouvernement devait procéder au reconfinement de la population, il y a de grandes chances pour que les 21 départements en rouge depuis la semaine dernière soient aux premières loges. De ce fait, plusieurs scénarios sont déjà pris en compte avec notamment la fermeture des écoles si les cas se multiplient. Dans un premier temps, l’élève sera invité à rester chez lui pendant les 14 prochains jours, ce qui entraînera un profond casse-tête pour les parents qui ne pourront pas forcément opter pour la nounou.

Jean Castex a aussi précisé que les grands-parents ne devaient pas être sollicités puisque ce sont des populations à risque. Si les cas sont nombreux au sein de l’école, l’établissement pourrait alors fermer ses portes pendant plusieurs jours, le temps que tout le monde soit testé. Cela demande une organisation très complexe, d’où l’intérêt d’être très vigilant. La rentrée des classes s’effectue dès ce lundi pour les enseignants, les élèves sont attendus ce mardi 1er septembre. En espérant que tout se déroule dans les meilleures conditions, mais certains Français savent déjà que des complications auront lieu. Avec près de 5000 nouvelles contaminations pratiquement tous les jours, les risques sont grands concernant la progression du virus au sein des entreprises et des écoles.


Avatar

Jennifer Lunton

Passionnée par les mots, j’ai un grand plaisir à partager toutes mes découvertes. Soif de connaissances, je rédige sur tous les sujets pour mon plus grand bonheur. Retrouvez alors tous mes articles au plus vite !