S.W.A.T. de retour à la télévision ! Révélations inédites sur le tournage de la série !

Lancée en novembre 2017 sur CBS, S.W.A.T. est une série pleine d’adrénaline et d’action, dans la lignée de The Shield, dont elle partage d’ailleurs le même univers.

swat

Depuis le début de l’histoire des séries télévisées, de nombreux shows policiers se sont succédé, certains avec plus ou moins de succès. Parmi eux, S.W.A.T. est un concentré de testostérone qui, à force d’en faire des tonnes en matière de cascades, finit par s’attirer les foudres de nombreux critiques et spectateurs.

Shemar Moore repart sur le terrain avec S.W.A.T.

La série n’aurait sans doute pas le même succès sans son acteur principal, Shemar Moore, connu principalement pour ses rôles dans Les Feux de l’amour et surtout Esprits Criminels, où il a joué le rôle de Derek Morgan pendant 12 ans, de 2005 à 2017. Durant cette étape de sa carrière, l’acteur campait déjà un personnage qui aimait en découdre, prêt à jouer des poings pour faire justice et arrêter les méchants. En toute logique, c’est dans un rôle presque similaire qu’on le retrouve avec S.W.A.T., même si la barre est un peu plus haute cette fois.

En effet, avec son personnage Daniel Harrelson, il dirige une unité d’élite censée éradiquer les crimes dans la ville de Los Angeles. Certes, le synopsis paraît un peu cliché et utopique, mais sous ses airs bourrins, la série est efficace et fait de nombreux adeptes. Diffusé en France sur TF1, le programme a attiré en moyenne 5 millions de téléspectateurs pour sa saison 1, suivi de 4 millions pour sa saison 2. En attendant le retour de la série pour une saison 3, les admiratrices de Shemar Moore peuvent toujours se consoler avec son compte Instagram, où il poste régulièrement des photos de lui au cœur de l’action.

Les critiques préfèrent ignorer la saison 2 de S.W.A.T.

Si les spectateurs (et les spectatrices) se délectent des aventures de Shemar Moore, les critiques sont quant à eux beaucoup moins dithyrambiques sur la qualité de la série. En effet, d’après la Bible des séries et des films, Rotten Tomatoes, la première saison de S.W.A.T. ne fait l’unanimité que pour 48 % des votants.

Quant à la saison 2, ces derniers ne se sont même pas donné la peine de voter. D’après la seule critique relevée, ils estiment que « malgré une performance imposante et pleine de charme de la part de Shemar Moore, S.W.A.T. reste une accumulation d’actions pleines de clichés ».

S.W.A.T. saison 2, des épisodes réalistes ?

Les séries présentent souvent des situations improbables, n’hésitant pas à exagérer sur les facilités scénaristiques pour servir leurs intérêts. À ce titre, comment ne pas remettre en cause le réalisme de S.W.A.T., qui met ses personnages dans des situations toutes plus dangereuses les unes que les autres. Interrogé à ce sujet par des journalistes, le showrunner de la série a avoué prendre quelques libertés par rapport à la réalité, notamment lorsque l’équipe arrive sur les lieux d’un crime avant tout le monde. Même s’il conçoit que ce genre d’inexactitudes est dommageable, il estime que c’est nécessaire pour la cohérence du show et le plaisir des spectateurs. Malgré tout, il précise que l’équipe de S.W.A.T. est accompagnée par un vrai membre de l’unité d’élite de Los Angeles, qui conseille les scénaristes et les cascadeurs sur le réalisme des scènes.