Sécheresse oculaire, quels en sont les facteurs aggravants ?

Chaque organe du corps humain joue un rôle important et celui de l’œil n’est plus à démontrer. Certaines habitudes quotidiennes dont on ne fait pas attention peuvent impacter négativement cet organe. La sécheresse de celui-ci peut arriver temporairement ou de façon chronique. Voulez-vous savoir ce qui peut aggraver cette situation ? Suivez nos conseils.

Chaque organe du corps humain joue un rôle important et celui de l’œil n’est plus à démontrer. Certaines habitudes quotidiennes dont on ne fait pas attention peuvent impacter négativement cet organe. La sécheresse de celui-ci peut arriver temporairement ou de façon chronique. Voulez-vous savoir ce qui peut aggraver cette situation ? Suivez nos conseils.

Quelques facteurs aggravant la sécheresse oculaire

Voici quelques facteurs pouvant aggraver ce mal :

Le contact permanent avec les écrans

C’est aujourd’hui une habitude difficile à laisser. Pourtant, l’écran ne fait pas du bien à nos yeux. Malheureusement, il est presque dans tout ce que nous faisons. L’ordinateur, le téléphone portable, la télévision… Le temps que nous passons devant ces appareils réduit l’humidification de nos yeux.

Il faut donc réduire ce temps et surtout prendre régulièrement de pose lorsque le contact devient une obligation pour nous. C’est important pour la qualité de votre vue. Plus l’œil est sec, plus vous ressentirez un gène qui va s’aggraver jour après jour.

Les lumières

Très nécessaires pour bien voir, mais dangereuses pour l’œil, surtout quand elles sont bleues. Très souvent, c’est le soir que l’œil n’a plus besoin de lumière. Au coucher, il est recommandé d’éteindre les lumières. Avant le coucher, certains spécialistes recommandent des lunettes qui ont la capacité de bloquer les lumières bleues lorsque vous devez être en face.

Cela favorise l’augmentation de la production de mélatonine avant d’aller au lit. Ainsi, vous ne vous réveillerez plus avec les yeux qui piquent, ou se collent. Vous pouvez assurer la répartition des larmes basales sur les yeux en les fermant un instant.

Les fumées

Il s’agit des fumées de cigarette et des autres fumées. Elles sont des facteurs aggravant la sécheresse des yeux. Il faut faire la nuance ici pour comprendre que ce n’est pas seulement le fumeur qui est en danger. Son entourage l’est même parfois plus que lui. Il rejette la fumée qui va vers les autres.

Cela est pareil pour les fumées de tout genre : les engins et autres rejettent des fumées qui ne font pas du bien aux yeux. Il faut les éviter au maximum pour ne pas aggraver la sécheresse de vos yeux.

Les climatiseurs et ventilateurs

Ils règlent la température, mais envoient du vent sur les yeux qui peuvent commencer par couler sous l’effet du vent. C’est pourquoi il faut les disposer d’une manière où l’œil ne sera pas directement exposé à la fraicheur. Il n’en a pas besoin comme les autres parties du corps. C’est un organe assez fragile. À moto, il faut aussi le protéger contre le vent en portant des lunettes.

Le soleil et l’eau

Les lunettes de soleil sont très importantes pour la sécurité des yeux pendant certaines saisons et dans certaines régions. Lorsque vous êtes amoureux de la natation, il ne faut jamais oublier vos lunettes. En eau douce comme en eau salée, le contact direct de l’eau avec les yeux ne fait pas du bien sauf pour les rincer en cas de contact avec un produit nocif. Les spécialistes recommandent la limitation du port des lentilles de contact.

Contacter un spécialiste

L’aggravation de la sécheresse des yeux nécessite assez de précautions dans nos habitudes quotidiennes. Il faut surtout contacter un spécialiste dès qu’on a les premiers symptômes pour se faire suivre.

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis