Un Remake surprenant de Panzer Dragoon est disponible

Annoncé lors du dernier E3, un remake de Panzer Dragoon est de sortie depuis le 26 mars 2020. Je vous propose une licence sous le développement de MegaPixel Studio.

Le concept propre au Remake de Panzer Dragoon

Certes, Panzer Dragoon a connu un joli succès d’estime au Japon grâce à l’apport du 3D et du fameux Shoot Them Up. C’est un genre que la plupart des bornes d’arcade ont fortement répandu ainsi que de nombreuses consoles des anciennes versions en 2D.

Actuellement, le Remake continue de favoriser la vitrine technologique. L’action profite d’une meilleure liberté, malgré la présence de la progression sur rail.

En effet, le gamer peut manipuler le dragon face aux projectiles adverses.

De plus, le changement d’angle est permis au niveau de la caméra. Ainsi, il est possible d’observer sur les flancs et à l’arrière du personnage pour parer les coups qui viennent de partout.

L’objectif du Remake de Panzer Dragoon

La refonte du titre original est fidèle sur des nombreux points. Toutefois, cela peut laisser perplexe.

Les alentours semblent trop peu remplis. Le bestiaire est trop simple, trop épuré.

Les boss ne sont guère surprenants. Le Remake s’apparente davantage à un remaster, car aucune modification majeure n’est observée.

Les niveaux ne changent pas tellement, les paternes des adversaires restent les mêmes, et les cinématiques de l’opus portent sur un scénario peu tangible, pas assez consistant. La bande sonore va connaître une mise à jour pour mieux cerner le travail de Saori Kobayashi.

Un manque cruel de modernité

Le gameplay n’a pas réussi le challenge de la modernité. La manette de la console manque d’ergonomie.

Le viseur se déplace similairement au dragon, à l’aide de la croix directionnelle. Avec l’avènement de l’utilisation de deux joysticks, la méthode est dépassée.

Un nouveau gameplay plus profitable

Malgré ces réserves, le gameplay d’origine est favorisée par une ergonomie intéressante avec un style de jeu beaucoup plus moderne. Pour la version Switch, les deux joysticks sont à la rescousse.

Le premier joystick est utile pour le déplacement de la monture dans l’espace environnant, dans le but d’éviter les projectiles et autres obstacles.

Le deuxième joystick autorise le calibrage de la visée. Il suffit de faire appel aux gâchettes ZL et ZR pour tirer à la place de la touche B pour un confort de jeu optimal.

Les autres imperfections à signaler

Les changements de caméras manquent d’intuitivité. Ils nécessitent un temps d’adaptation.

Par ailleurs, il convient de contrôler en permanence la carte située en haut à droite de l’écran. Cela permet de définir le moment propice pour modifier l’angle de tir.

Crédit Photo : begeek.fr & jeuxvideo.rds.ca


Avatar

Charlie Carteus

Ma mère m'a toujours dit : "Charlie, les jeux vidéos, c'est pas la vie !" ... Je suis content de lui dire aujourd’hui qu'elle avait tort. L'actualité Gaming, c'est bien ma vie maintenant, mon travail même ;)