AVC, les cinq aliments qui augmentent le risque chez les femmes de tout âge !

L’AVC est la seconde cause de plusieurs décès dans le monde. Pour ne pas augmenter les risques d’AVC, il est important de consommer des aliments sains. Découvrez les cinq aliments susceptibles de provoquer les AVC chez les femmes de tout âge.

L’AVC est la seconde cause de plusieurs décès dans le monde. Pour ne pas augmenter les risques d’AVC, il est important de consommer des aliments sains. Découvrez les cinq aliments susceptibles de provoquer les AVC chez les femmes de tout âge.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Fred (@freddugolfe)

Les gras trans

Il est bien connu qu’ils augmentent le risque d’AVC. Si vous vous inquiétez pour votre santé, arrêtez de consommer tous les aliments qui contiennent des gras trans. Cela comprend plusieurs aliments transformés tels que les biscuits, les croustilles, plusieurs produits de boulangerie industriels et tous les aliments frits, pour n’en nommer que quelques-uns.

Comme nous le savons, les gras trans favorisent l’inflammation. C’est la cause première de la plupart des maladies chroniques et/ou graves, et pas seulement des accidents vasculaires cérébraux ou des maladies cardiovasculaires. Les femmes doivent notamment suivre ces conseils, car elles sont les plus exposées, et aussi, parce que, le taux d’AVC des femmes d’âge moyen augmente tous les jours.

Lorsque vous choisissez mal vos aliments, cela peut en être la cause. Dans une recherche rendue publique l’année dernière, il a été constaté que les femmes qui ont l’âge de la ménopause et qui mangeaient le plus de gras trans chaque jour avaient une incidence 30 % plus élevée d’AVC ischémique.

Faire attention aux viandes fumées, transformées et de la charcuterie

Il a été prouvé que plusieurs conservatrices présentes dans les viandes fumées et transformées, comme le nitrate de sodium, détruisent les vaisseaux sanguins, augmentant ainsi les risques d’AVC. Par ailleurs, les nitrates sont généralement convertis en nitrosamines, ce qui est évidemment lié au risque accru de quelques cancers.

Dans un récent examen de plus de 7 000 recherches sur l’alimentation et le cancer menées par la World Cancer Research Foundation, les scientifiques ont conclu que pour cette cause, aucune personne ne doit manger de viandes transformées. Les hot-dogs, bacon, salami et plusieurs autres viandes transformées pourraient aussi :

  • multiplier votre risque de diabète de 50%,
  • avoir d’effet sur votre fonction pulmonaire,
  • multiplier votre risque de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Le soda léger

Oui, les boissons amaigrissantes peuvent multiplier significativement votre risque d’AVC. Une étude publiée lors de la Conférence internationale de l’American Stroke Association en 2019 a révélé que même si vous ne buvez qu’un seul soda chaque jour, le risque d’AVC augmentera de 48% !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by 💋D.BOCK💋 (@tauruscocoa)

Le sel

Éviter les aliments transformés peut aider à diminuer le risque d’AVC et à rendre la santé en général plus parfaite. Il est essentiel de savoir qu’il n’est pas nécessaire de faire une croix sur tous les types de sel, mais seulement du sel transformé, tel que le sel de table classique.

D’un autre côté, le sel naturel non raffiné, comme le sel de l’Himalaya, est même très capital pour plusieurs processus biologiques, surtout pour permettre aux parois des vaisseaux sanguins de réguler la pression artérielle. Il s’agit évidemment d’un effet bénéfique, et non d’un rôle favorisant le développement de la maladie.

 

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis