Le triathlète Vincent Luis violemment percuté par une voiture, il parle de ses blessures !

Médaillé aux derniers Jeux Olympiques, le triathlète français Vincent Luis s’est essayé à un Ironman 70.3. Mais durant cette épreuve, il a été violemment percuté par une voiture.

Médaillé aux derniers Jeux Olympiques, le triathlète français Vincent Luis s’est essayé à un Ironman 70.3. Mais durant cette épreuve, il a été violemment percuté par une voiture. Malgré ce choc impressionnant et ses nombreuses blessures, le français a quand même fini sa course et s’est par la suite exprimé sur les réseaux sociaux à ce sujet.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Vince (@vincentluistri)

Vincent Luis violemment percuté sur la course d’Indian Wells

C’est ce qu’on appelle avoir la peau dure. À Indian Wells dans le sud de la Californie, Vincent Luis disputait ce dimanche son tout premier Ironman 70.3 (1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied) officiel, et il n’est pas prêt de l’oublier.

Faisant figure de favori lorsqu’il s’avance sur la course, après une épreuve de natation bien disputée, le double champion du monde de triathlon va connaître un évènement assez rare à 10 km de finir le vélo.

« J’avais encore 2 minutes d’avance, mais une voiture est venue me percuter et me projeta violemment au sol », a écrit le triathlète dans une publication Instagram.

Mais avant cela, il a expliqué auprès d’un journaliste de L’Équipe que : « la voiture a tourné et je suis passé par-dessus. Sur le coup, avec l’adrénaline, je me suis relevé tout de suite et je suis reparti. Mais une fois sur le vélo, j’ai réalisé que cela aurait pu être beaucoup plus grave… J’ai eu, d’un coup, un contrecoup ».

Les images des blessures dévoilées

Après l’épreuve et son passage au centre médical, le triathlète français de 28 ans a expliqué avoir « mal partout » et que «  ça va piquer pendant quelques jours lors des douches ».

Il a par la suite publié, sur les réseaux sociaux, à travers une courte vidéo dans laquelle il s’exprime en anglais, les images de ses blessures. C’était une vidéo assez impressionnante, car il a commencé par montrer ses deux bras bandés après l’accident.

On l’y voit également égratigné sur tout le côté droit, la combinaison déchirée et les blessures qu’il a pu avoir au visage et au niveau de la lèvre supérieure.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Vince (@vincentluistri)

Vincent Luis termine deuxième de la course malgré cet incident

Après cet effrayant accident, on peut quand même affirmer qu’il y a eu plus de peur que de mal. En effet, le sociétaire de Sainte-Geneviève Triathlon a malgré tout terminé les 10 km restants de vélo, avant d’enchaîner sur 21,1 km à pied.

« J’ai évidemment perdu mon avance, mais j’ai avant tout pensé à ma santé. Je ne voulais pas faire n’importe quoi si jamais il y avait quelque chose à la tête, car j’ai quand même tapé fort. J’ai géré la fin du vélo et la course à pied derrière », a-t-il raconté.

Le Français a ainsi terminé deuxième de l’épreuve derrière le Canadien Lionel Sanders, qui le suivait de près avant l’accident. « Je ne dis absolument pas que j’aurais gagné s’il n’y avait pas eu cet incident, car Lionel était très costaud » a relativisé le Tricolore avant d’ajouter que « c’est juste que c’est le genre d’incident qui calme… »

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis