La chanteuse Adele, réconciliée avec son père juste avant qu’il ne décède des suites d’un cancer !

La chanteuse Adele n’a pas toujours eu de très bonne relation avec son paternel. Ce dernier l’a abandonné dès son plus jeune âge. En plus, il s’était confié à la presse en 2011, ce qui a véritablement surpris la chanteuse.

La chanteuse Adele n’a pas toujours eu de très bonne relation avec son paternel. Ce dernier l’a abandonné dès son plus jeune âge. En plus, il s’était confié à la presse en 2011, ce qui a véritablement surpris la chanteuse. Celle-ci a été prise de colère et lui en voulait depuis. Fort heureusement, ils ont pu se réconcilier, juste avant le décès de Mark Evans.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Adele (@adele)

Le rabibochage entre Adele et son père

La ravissante Adele a été invitée, le dimanche 14 novembre 2021, sur la chaîne américaine CBS. L’occasion parfaite pour elle de s’exprimer en toute quiétude sur son enfance moins reluisante. Son père, Mark Evans, l’a en réalité, abandonné alors qu’elle n’avait que 3 ans. Elle s’est donc confiée sur sa relation plutôt tumultueuse avec ce dernier. Heureusement, ils ont su finalement mettre leur différent de côté et se sont rabibochés juste avant sa mort.

En effet, la chanteuse a été énormément affectée par la relation qu’elle entretenait avec son géniteur. Une relation qui est naturellement loin d’être plaisante. Le père et la fille ont passé banalement près de 10 ans à se brouiller. Actuellement, tout ça, n’est que de vieux souvenir qu’ils ont décidé de laisser derrière eux. Adele s’est donc réconciliée avec Mark Evans, juste avant sa mort à l’âge de 57 ans au mois de mai dernier. Il était véritablement rongé de l’intérieur par un cancer de l’intestin.

La chanteuse révèle : « Le manque absolu de présence et d’effort de mon père (…) Mais j’ai finalement compris que c’était l’alcool ». « Cela m’a pris mon père » a-t-elle poursuivi totalement émue, devant Oprah Winfrey.

Tout compte fait, Mark Evans, de son vivant, n’a pas nié non plus, qu’il n’avait pas été un bon père ni un bon mari. Il déclare : « Je buvais chaque jour deux litres de Vodka et sept ou huit pintes de Stella ». Il poursuit « J’ai bu comme ça, pendant trois ans. Dieu seul sait comment j’ai survécu ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Adele (@adele)

La prise de conscience d’Adele Evans

Mark Evans est décédé suite à une maladie qu’il a contractée après une consommation vraiment abusée de l’alcool. Une situation, qui a naturellement permis à Adele d’être plus consciente et de mieux réorienter ses habitudes quotidiennes.

Elle s’est donc décidée à se recentrer sur sa remise en forme et sur son impressionnante perte de poids, pour maintenir un état de santé beaucoup plus sain au quotidien. Elle avoue : « Une fois que j’ai réalisé que je devais faire beaucoup pour travailler sur moi-même, j’ai arrêté de boire ». « J’ai commencé à m’entraîner beaucoup » a-t-elle humblement poursuivi.

Tout compte fait, cette reprise du sport était aussi une stratégie optimale pour pouvoir mieux lutter contre son anxiété. Laquelle a été spécialement occasionnée par son divorce avec Simon Konecki. C’est le père de son fils Angelo qui est aujourd’hui, âgé de 9 ans. Ce divorce a réellement embarrassé la chanteuse qui aurait voulu maintenir leur couple uni pendant fort longtemps. Pour elle, « Quand on a des enfants, on reste ensemble ».

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis