David Hallyday : Il n’attaquera plus sa belle-mère mais tient à l’héritage artistique de son père !

Déchirée depuis le décès de Johnny Hallyday, la famille Hallyday cessera enfin de se faire la guerre devant les tribunaux.

source : starmag.com

Une fin de guéguerre familiale qui a été possible grâce à David Hallyday, le fils aîné du défunt.

Le décès de Johnny Hallyday a laissé la porte ouverte à un grand remue-ménage. La question de l’héritage du chanteur a fini en une saga de poursuites judiciaires. Les enfants de Johnny et sa veuve Laeticia n’ont pas trouvé une entente et la famille Hallyday n’a fait que se déchirer depuis 2017. Une lutte judiciaire qui a connu son épilogue grâce à une grande décision de David Hallyday.

Une guerre féroce pour l’héritage de Johnny Hallyday

https://www.instagram.com/p/CDMS2zspxEH/

Johnny Hallyday est décédé en étant le chef d’une famille recomposée. A sa mort, il a laissé un testament qui, pour ses enfants, n’est pas du tout satisfaisant. Laura Smet et David Hallyday n’ont donc pas hésité à engager des poursuites judiciaires afin de se faire rétablir leurs droits. La cible des poursuites est leur belle-mère Laeticia Hallyday. La bataille entre les proches de Johnny Hallyday a été très suivie par les médias. Comme le révèle Paris Match, toutes les informations sur l’héritage du chanteur défunt a été rendu public.

Cependant l’héritage de l’artiste n’est pas aussi juteux comme on pourrait l’imaginer. Selon Laeticia Hallyday, l’héritage est composé de biens immobiliers, d’un peu d’argent disponible et de grosses dettes. En effet, le patrimoine de Johnny est assez impressionnant. Il comprend une maison à Los Angeles, une villa à Saint Barthelemy et une maison à Marnes-la-coquette. Les dettes sont estimées à plus de 30 millions d’euros. La guerre pour l’héritage va prendre fin le 8 Septembre 2020 grâce à une décision de David Hallyday.

David Hallyday se retire de la bataille…

David Hallyday a fini par prendre une grande décision afin de mettre fin aux conflits. Le fils Hallyday a décidé de renoncer à toutes poursuites en justice. Une information qui avait été donnée par la chaine M6 le jour même du désistement de David Hallyday. Les avocats de David ont fait acte de la décision de leur client devant la justice. Le journaliste François Vignolle a été plus précis en notifiant que la décision a été notifiée au tribunal de Nanterre. Une décision qui est motivée par une raison très honorable.

Invité sur RTL le lendemain de sa décision, David Hallyday a évoqué la raison de son retrait définitif. Le fils de Johnny a parlé de son souhait de voir cesser tout ce « grand bruit autour de l’héritage de son père ». Il affirme que son père ne mérite pas une telle chose après sa grande carrière musicale. Le souvenir de son père doit rester purement artistique. Ses fans ne doivent parler que de sa musique et de la joie qu’il a données pendant plus d’une cinquantaine d’années. David Hallyday a pour seul souci de maintenir une bonne image de l’idole des français.

https://www.instagram.com/p/B9WxZIJpzt7/

Une renonciation qui n’est pas totale, cependant…

Le désistement de David Hallyday est venu à la suite de celui de sa sœur Laura Smet. Ils laissent tomber toutes les poursuites engagées vis-à-vis de Laeticia Hallyday. Cependant, le fils aîné Hallyday ne se détourne pas de l’héritage artistique de son père. Il s’estime compétent et surtout prêt à assurer la protection des œuvres de son père. Il espère voir ses avis compter dans la gestion du patrimoine musical. « La loi le prévoit de toute manière » finit-il par conclure.

La décision de garder le testament en l’état a également des avantages. David Hallyday n’aura pas à participer au remboursement des dettes fiscales de son père. Une tâche qui revient à la veuve de l’artiste Laeticia Hallyday. Laura Smet recevra d’ici peu de reste de son héritage estimé à 1,12 million d’euros.