Macias encore victime d’une gigantesque escroquerie !

Tout semble ne pas être au beau fixe pour Enrico Macias, celui sur qui le sort tient à s’acharner. Il s’était déjà fait avoir par une banque sans scrupule qui l’avait arnaqué. Cette fois, c’est une bonne connaissance qui lui fait le sale coup. Cette dernière l’escroque sans état d’âme.

Tout semble ne pas être au beau fixe pour Enrico Macias, celui sur qui le sort tient à s’acharner. Il s’était déjà fait avoir par une banque sans scrupule qui l’avait arnaqué. Cette fois, c’est une bonne connaissance qui lui fait le sale coup. Cette dernière l’escroque sans état d’âme. Une somme croquante de 400 000 euros s’est donc évaporée.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Enrico Macias (@enricofficiel)

Une escroquerie bien planifiée : Enrico Macias, perds 400 000 euros

Enrico Macias s’est fait escroqué par une connaissance. Cette dernière lui aurait demandé un investissement personnel dans un supposé projet médical de grande envergure. Malheureusement, tout ne se déroule pas comme prévu et le chanteur devient une victime. Il porte donc plainte devant le Paquet de Paris contre ce médecin et son gendre.

En effet, Enrico Macias aurait accepté de verser la somme de 400 000 euros à Martial Benhamou en 2011. Il s’agit en réalité d’un ancien médecin généraliste qui a été radié de l’Ordre des médecins en 2019. Ce dernier est associé à son gendre Grégory Senac, dans un business médical. L’un des amis entrepreneur du chanteur, y a investi également.

L’investissement a été fait dans le cadre d’un projet qui voulait être mis en place. Il s’agit de Cosmetic Hospital World Ressort. Ce dernier a été présenté sous la forme d’un plan de 64 pages, totalement complet et attractif. La réalité était tout autre. Après l’investissement d’un total de 800 000 euros, Enrico Macias et son ami se retrouvent sans nouvelles.

Depuis lors, c’est en juin 2013, que tout devenait plus clair aux yeux du chanteur et de son ami. Ils découvrent visiblement que leurs noms n’existent pas sur les statuts de la société en question.

Les accusés nient les faits qui leur sont reprochés

Les deux accusés reconnaissent leur dette en 2013 et acceptent de rembourser la somme de 116 200 en 14 fois seulement. Ce qui est naturellement très insuffisant pour les plaignants. À leur grande surprise, déjà en 2018, tout s’arrête. Plus aucun virement n’est effectué, sans aucune justification de la part de l’ancien médecin et de son gendre.

Enrico Macias et son ami, ont décidé de porter plaine. La plainte a été donc déposée à Paris le 14 septembre 2021, pour recel d’escroquerie.

Suite à cela, les mis en cause, nient farouchement les faits qui leur sont reprochés. Ils estiment cependant être victimes d’une tentative d’extorsion de fonds. Pour agrémenter cela, leurs avocats notifient, que le chanteur et son ami essaient de récupérer un investissement qui n’est plus valable. Celui qui a été perdu dans une affaire qui n’a pas réussi à se développer.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Enrico Macias (@enricofficiel)

Une précédente escroquerie : Enrico Macias en a tout vu

Ce n’est pas la première fois que le chanteur fait face à de tels revers. Il avait même déjà attaqué en justice la banque Landsbanki. Cette dernière lui aurait accordé en 2007, un prêt de 35 millions d’euros, contre la mise en garantie de deux maisons. Le chanteur accepte et prend une partie de l’argent en espèce. Le reste est placé sur des contrats d’assurance-vie.

Mais tout bascule réellement au moment où la banque fait faillite. Le plus dramatisant, c’est qu’elle va jusqu’à lui demander de payer 30 millions d’euros. Après quelques soupçons portés sur cette dernière, elle a été relaxée. Enrico Macias ne verra donc plus jamais à quoi ressemble son argent.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis